Association Nîmes Airsoft

Le forum de l'Association Nîmes Airsoft


    Le Groupe d'Intervention de la Police Nationale (GIPN)

    Partagez
    avatar
    valinou
    General

    Masculin Age : 28
    Localisation : Corbeil-Essonnes
    Date d'inscription : 15/02/2008

    Le Groupe d'Intervention de la Police Nationale (GIPN)

    Message par valinou le Lun 22 Mar - 20:32:31





    Nom:
    Groupe d'Intervention de la Police Nationale


    Date de création:
    27 octobre 1972


    Lien officiel: http://www.fipn.fr/gipn


    En quelques mots le GIPN:

    Environ 200 hommes composent le G.I.P.N. A la différence de
    la B.R.I. ou du R.A.I.D., ils existent plusieurs groupes de cette unité
    d’élite répartis dans les grandes villes de France.

    Le premier groupe a été formé en 27 octobre 1972, avant le G.I.G.N,
    le R.A.I.D. mais après la B.R.I. La création du G.I.P.N. fait notamment
    suite aux événements tragiques qui se sont produits aux Jeux Olympiques
    Munich conduisant au massacre des athlètes israéliens par des
    terroristes palestiniens.
    Le premier groupe a été mis en place par Georges Nguyen Van Loc,
    commissaire divisionnaire, à Marseille. Aujourd’hui, il existe neuf
    groupes, à Lille, Bordeaux, Marseille, Pointe-à-Pitre, Saint-Denis,
    Nice, Lyon, Rennes, Nouméa et Strasbourg.
    Les hommes du G.I.P.N. interviennent à l’occasion de plusieurs
    théâtres ou pour mener à bien différentes missions tels que les prises
    d’otages, les forcenés, les les mutineries, les escortes et plus
    généralement à chaque fois qu’une situation à haut risque l’exige.
    Chaque groupe est composé d’une vingtaine d’hommes. Les G.I.P.N. sont
    coordonnés par une structure au sein de la Direction Centrale de la
    Sécurité Publique (DCSP).
    Pour intégrer le G.I.P.N, il faut être âgé de moins de 35 ans et
    avoir au moins cinq ans d’ancienneté comme gardien de la paix ou
    officier. La première épreuve de sélection, physique, est commune à
    celle du R.A.I.D. et est supervisée par la Direction Régionale du
    Recrutement et de la Formation de la police nationale (DRRF).
    S’il passe cette première étape, le candidat devra alors subir une
    semaine de tests physiques et psychotechniques dont une épreuve redoutée
    : un combat de boxe anglaise entre le candidat est un des membres du
    G.I.P.N.
    Si le candidat passe l’ensemble des épreuves, il est affecté à un des
    groupes du G.I.P.N. pour le rejoindre immédiatement ou est mis en
    attente jusqu’à ce qu’une place se libère. Des tests triennaux
    permettent de s’assurer de la forme et de la santé des hommes du
    G.I.P.N.



    En savoir plus: http://le.raid.free.fr/gipn.htm
    Vidéo:

    http://www.youtube.com/watch?v=AseS9UuWvOw
    http://www.youtube.com/watch?v=NffJgutgFSU&feature=player_embedded

      La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 20:47:41